Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Antonio PRATI

? – ?

La carrière de ce ténor bolonais débute au cours des années 1750. Virtuose de chambre du duc de Württemberg, il chant Publio dans La Clemenza di Tito ou encore Adrasto dans la reprise du Demofoonte de 1765, opéras de Jommelli. La même année, on l'entend à Livourne, notamment dans Didone abbandonata de Zannetti. Deux ans plus tard, il est à Parme avec la Bastardella.

En 1768 (et avant ?), Prati se produit à Prague et paraît à St-Pétersbourg comme premier ténor impérial, et brille notamment dans les opéras sérias de Traetta : L'Olimpiade en 1770, Antigona en 1772 avec Monanni et la Gabrielli, Lucio Vero en 1774... On l'entend également dans des œuvres de Galuppi (Ifigenia in Tauride en 1768 avec Luini pour l'anniversaire de l'impératrice), Salieri (Armida en 1776 avec Sartorino) et autres musiciens. En 1768, son épouse, la danseuse Giovanna Mercuri-Prati, entre aussi au service de Catherine II jusqu'en 1777, année qui marque le départ du couple de Russie : Prati est remplacé par Babbini comme premier ténor.

Ainsi, en 1778 Prati est à Venise et participe à la première d'Europa riconosciuta de Salieri pour l'inauguration de la Scala de Milan avec la Balducci, Danzi-Lebrun, Rubinelli et Pacchierotti. À l'issue cette première saison scaligère, le ténor revient à Milan pour le carnaval 1780, avec Agujari, dans Demetrio de Bianchi. Après un passage à Turin, il s'installe à Naples jusqu'en 1783, interprétant Cimarosa, Sarti, Insaguine, Bianchi, Gazzaniga et notamment l'une des premières œuvres de Zingarelli, Montezuma, avec Tommaso Consoli.
Il est probable que sa carrière prenne fin peu de temps après.

Antonio Prati est incontestablement un excellent ténor, et se place parmi les meilleurs de sa tessiture à l'époque, avec Tibaldi, Cortoni et D'Ettore. Typiquement barytonale, sa voix pouvait s'envoler vers de redoutables aigus et vocaliser.

Antigona Creonte T. Traetta 1772 St-Pétersbourg
  C. Allemano, Les Talens lyriques dir. C. Rousset – CD Decca
Lucio Vero Lucio T. Traetta 1774 St-Pétersbourg
> quatuor Cara, pur mia sei D. le Prévost, Insolita dir. L. Boshoff – captation de concert, Oxford 2013, YouTube
Europa riconosciuta Egisto A. Salieri 1778 Milan
  G. Sabbatini, orchestre de la Scala de Milan dir. R. Muti – retransmission de représentation, 2008
Andromaca Oreste V. Martín y Soler 1780 Turin
  Réduction pour quatuor à cordes : J. Ferrero, Cuarteto Canales dir. L. Llácer – captation d'un concert donné à Grenade en 2006