Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giacomo PANATI

? – ?

Aussi [Panatti] [Santiago Panati]

Panati chante à Venise en 1776 dans Nitteti de Monza avec Folicaldi. Il est à Florence en 1777 et donne vie à l'une des œuvres les plus populaires de l'époque, le Medonte, rè d'Epiro de Sarti. Le castrat Aprile y incarne Arsace et la soprano Rosa Agostini la princesse Selene. La saison suivante, on l'entend à Rome avec Crescentini, Aprile et Veroli, notamment dans Enea nel Lazio de Boroni. Un an après, c'est à Palerme qu'il se produit.
En 1781, le ténor est à Venise avec Pacchierotti et Anna Pozzi : la troupe crée Giulio Sabino de Sarti, un opéra dont le succès se répand comme une traînée de poudre dans toute l'Italie ; il semble que le compositeur réussisse au ténor ! C'est Cherubini qu'il chante à Rome en 1783, dans Quinto Fabio.

Au moins entre 1784-85 et sans doute dès la saison précédente, Panati se rend en Espagne et chante à Barcelone comme primo mezzo carattere dans l'opera buffa signé Cimarosa, Paisiello ou Anfossi, dont Fra i due litiganti il terzo gode de Sarti, mais aussi probablement des œuvres sérieuses comme La Disfatta di Dario (Paisiello ?) et Erifile (Sacchini ?). Sa femme la cantatrice Adriana Garioni-Panati fait aussi partie de la troupe. Après avoir chanté à Madrid en 1787, notamment Medonte avec le castat Muschietti.
On retrouve le ténor et se femme à Bologne dès 1789, dans Il Disertor Francese de Gazzaniga, comme primo mezzo carattere assoluto. Il semble toutefois que les Panati règnent encore à Madrid en 1790-91, à la direction et sur les planches du théâtre de Los Caños del Peral. Giacomo fait représenter Gli Zingari in fiera de Paisiello, avec la soprano Anna Benini.

Giulio Sabino Tito G. Sarti 1781 Venise
  G. Filianoti, Accademia bizantina dir. O. Dantone – CD Bongiovanni