Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Frederika WEICHSELL

1745 – 1786

Aussi [Fredericka] [Weichsel]

Cette soprano britannique née Weirman étudie sous la houlette de Johann Christian Bach, qui soutient sa carrière.
Elle début dans une pantomime à Covent Garden en 1764 (Perseus and Andromeda) et donne quelques rôles chantés en 1765 dans Harlequin Sorcerer, paraît aussi dans les chœurs ou donne de petits airs (The Conscious Lovers). Toutefois, sa carrière se déroule très majoritairement hors des théâtres.
En effet, à partir de 1764 et pendant plus de vingt ans, Mrs. Weichsel (après son mariage avec un oboïste et clarinettiste allemand) est l'étoile inconstestée des concerts donnés dans les jardins de Vauxhall, selon la tradition des pleasure gardens de Londres. Elle y interprète notamment les airs charmants de son maître Bach, qui laisse deux recueils de songs dédiés à la soprano, ou encore des pages de Samuel Arnold ou James Hook (cantate Damon and Delia, Ode for the return of peace...). Pour autant, au cours de ces 22 saisons, ses émoluments restent assez modestes et loin des cachets consentis à l'opéra. Weichsel se produit également dans des oratorios dans divers théâtres, par exemple Ruth en 1769, et encore au fil des années 1770 (The Resurrection d'Arnold). On l'entend notamment dans les oratorios de Haendel, dont Messiah. De façon exceptionnelle, elle interprète Mandane dans Artaxerxes d'Arne en 1775 à Covent Garden, pierre de touche de toutes les divas britanniques.
C'est un rôle qui fera la gloire de la fille des Weichsel, la légendaire soprano Billington.

Last of all comes Apollo's most fav'rite child,
Sweet Weichsel who warbles her wood-notes so wild,
That the birds are all hush'd as they sit on each spray
And the trees nod applause as she chaunts the sweet lay.


Weichsel Vauxhall gardens
Représentation supposée de Mrs. Weichsel à Vauxhall par Thomas Rowlandson

A collection of favourite songs sung at Vaux Hall J.C. Bach 1766 Londres
airs By my sighs you may discover, Cruel Strephon will you leave me, Come Colin pride of rural swains, Ah why shou'd love with tyrant sway M. Zádori, Capella Savaria dir. P. Németh – J.Chr. Bach Vauxhall Songs, CD Hungaroton 1998
A Second Collection of Favourite Songs sung at Vauxhall J.C. Bach 1767 Londres
> airs In this shady blest retreat * Smiling Venus * Lovely yet ungratefull swain M. Zádori, Capella Savaria dir. P. Németh – J.Chr. Bach Vauxhall Songs, CD Hungaroton 1998