Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Margherita SALVAGNINI

? – ?

Aussi [Salvagnino] [Salvagina] [Salvegnini]

Cette cantatrice est originaire de Mantoue, et au service de la cour locale.
Elle se fait entendre dans sa ville natale entre 1698 et 1700 au moins, mais ensuite aussi à Gênes (Le Sabine rapite) et Casale Monferrato. En 1704-05, elle est à Venise et chante Gasparini, idole du moment.
Naples est sa ville d'élection entre 1705 et 1709 : elle y interprète notamment Porpora (Agrippina), Sarro (Candaule, re di Lidia) et Orlandini, flanquée par exemple des castrats Albertini,Tamburini, de la basse Ristorini et de la contralto Anna Maria Marchesini.
Margherita retrouve Venise en 1711 et crée par exemple Flavia dans Il Costantino de Gasparini avec Maria Landini et les castrats Romani et Carboni. La soprano y crée aussi La Calfurnia de Heinichen en 1713.
En 1718, elle chante une serenata pour la cour du vice-roi à Naples, un Scherzo festivo delle ninfe di Partenope, où elle devise avec la Dorinda incarnée par le castrat Gizzi, et la basse Manna. On retrouve encore sa trace à Udine en 1720, participant à un Astarto, entre autres.