Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Caterina PORRI

ca 1638 – ?

Aussi [Porri Caresana]

Cantatrice native de Rome jouissant d'une grande renommée.
Dès l'âge de quinze ans environ, Porri se rend à Venise : c'est dans cette ville qu'elle glane la plupart des triomphes de sa carrière. Engagée au SS. Giovanni e Paolo, elle se fixe dans la ville (où elle se marie) même si sa carrière l'amène dans d'autres cités italiennes : on l'entend aussi à Mantoue, Bologne, Turin (sans doute avec la castrat Cavagna pour les noces du prince de Savoie en 1665). On admire Caterina Porri dans les opéras de Cavalli (L'Erismena, 1655), Ziani (Amor guerriero en 1662, etc.) et Volpe (La Costanza di Rosimonda en 1659).
La gloire vénitienne de la Porri est presque sans partage durant une dizaine d'années, jusqu'à l'arrivée en ville de la splendide Giulia Masotti en 1663, au San Luca. Porri finit par rejoindre ce même théâtre, mais elle ne brille plus seule, et souffre en outre de problèmes de salaires récurrents. La diva devient veuve en 1666, année où elle interprète Seleuco de Sartorio et Pompeo Magno de Cavalli, avec la basse Donati. Masotti et Porri s'illustrent ensemble en 1667-68 dans L'Argia de Cesti. Les informations manquent sur la suite de la carrière et de la vie de Porri, mais elle semble avoir su maintenir son indépendance et son train de vie grâce à des opérations financières. En 1673, la scandaleuse cantatrice Giulia De Caro l'engage pour l'opéra de Naples, où Ziani compose expressément Marcello in Siracusa pour elles.
En 1678, Porri se remarie avec un gentilhomme de Bologne, ce qui ne l'empêche pourtant pas de continuer à chanter : son nom apparaît sur deux livrets des années 1680, Erismonda de P. F. Tosi à Bologne en 1681, et Olimpia vendicata de Freschi trois ans plus tard à Pavie.
Succédant à Anna Renzi comme étoile de la Sérénissime, Caterina Porri est l'une des interprètes les plus fêtées de l'époque, avec ses émules Masotti et Coresi.

Erismena Erismena ? F. Cavalli 1655 Venise
[Version anglaise] D. Halfenrichter, Oakland Symphony Orchestra dir. A. Curtis – 33t Vox, 1968
La Statira Statira ? F. Cavalli 1655 Venise
  R. Invernizzi, La Cappella de' turchini dir. A. Florio – CD Naïve
Pompeo Magno ? F. Cavalli 1666 Venise
  BBC Orchestra dir. D. Stevens – retransmission radio, BBC