Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Lucrezia 'DOLFIN'

? – ?

Aussi [Lucretia] [Lucrezia del Dolfin] [Dolfina]

Cette jeune artiste est intimement liée au librettiste et imprésario vénitien Pietro Dolfin. Arrivée chez lui durant la saison 1669-70, elle trouve chez lui toit, formation et protection. Dolfin négocie âprement les apparitions de Lucrezia. On ne connaît d'ailleurs de la chanteuse que le prénom, souvent associé au nom de Dolfin !
En 1670, Francesco Maria Massi relate à son employeur à Hanovre, amusé, jusqu'où va la protection offerte par Dolfin : un autre librettiste et protecteur de chanteuses, Beregan, a visiblement jeté son dévolu sur Lucrezia, au grand dam de Dolfin qui voit bien ce qui se trame. Beregan parvient à se faire engager comme poète pour la saison du théâtre SS. Giovanni e Paolo auquel est également lié Dolfin, assuré ainsi de pouvoir fréquenter la belle Lucrezia ! Mais Dolfin veille au grain et ne lâche pas sa protégée une seule seconde. Massi annonce ainsi :
Ainsi, si vous êtes à Venise pour le carnaval, vous pourrez jouir de deux spectacles simultanés, l'un en musique, l'autre en prose, l'un sous forme de pantomimes silencieuses, l'autre porté par des notes et des voix. Ainsi, entre deux farces votre plaisir sera doublé, des passions feintes représentées dans l'une aux vraies amours de l'autre.
Massi parle de Lucrezia comme d'un « très belle et toute jeune chanteuse », qui débute ainsi dans L'Ermengarda, regina de' Longobardi de Sartorio cette fameuse saison. Elle semble encore chanter dans le théâtre des Grimani en 1671, mais pas en 1672 ; elle a bien reçu l'offre d'un théâtre, mais Dolfin a jugé que le rôle proposé n'était pas à sa hauteur... Elle devrait ainsi avoir participé au Caligola delirante de Pagliardi et à l'Attila de Ziani. Sa présence est absolument attestée dans La Divisione del mondo de Legrenzi, avec le castrat Rivani et les basses Scandalibene, Fontana et Fusai. La même année, en 1675, elle participe à un concert donné pour Georg, prince du Danemark.
Difficile de retracer plus avant la carrière de cette artiste.

Caligola delirante ? G.M. Pagliardi 1671 Venise
  Version abrégée. Le poème harmonique dir. V. Dumestre – retransmission de représentation. Attribution incertaine
La Divisione del mondo Cintia G. Legrenzi 1675 Venise
  S. Kermes, Balthasar Neumann Ensemble dir. T. Hengelbrock – retransmission de concert, Schwetzingen, 2000