Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Domenica CASARINI

? – ?

Aussi [-Latilla] [Cassarini]

La soprano Casarina est encore seconda donna à Venise (sa ville d'origine) quand elle chante Ezio de Lampugnani en 1743, avec le Girò, Carestini, Leonardi et le ténor Canini, ainsi qu'à Milan dans L'Agrippina de Sammartini, chantée par Barbara Stabili. Carestini lui-même la recommande à l'impresario de la Pergola de Florence, vantant sa belle voix et son jeu. À Turin, elle chante Erissena dans Poro de Gluck, avec Marianino.

Arrivée à Londres comme prima donna du King's Theatre pour 1746-47, elle chante le rôle titre de Rossane, pasticcio largement inspiré de Haendel, avec le castrat Reginella, les sopranos Pirker et Frasi, et un autre pasticcio intitulé Lucio Vero la saison suivante. Elle fait partie de la troupe du Saxon qui lui confie la création des oratorios Joshua et Alexander Balus en 1748, avec Galli et Lowe ; l'air virtuose Oh had I Jubal's lyre est depuis devenu fort prisé. La même année, elle chante encore comme prima donna dans La Semiramide riconosciuta et Didone abbandonata de Hasse. La soprano interprète enfin des airs de Haendel lors de concerts de charité avant de quitter Londres après ces deux uniques saisons, que Burney juge peu enthousiasmantes.

Ensuite, Casarini est à Venise en 1749-50 et interprète Ciro riconosciuto de Jommelli, puis Siroe de Cocchi avec Panzacchi et Gizziello. On l'entend également dans Farnace de Perez à Turin. En 1751, elle est engagée à Naples et chante le premier opéra de Traetta, également sur Farnace, avec Caffarelli et Babbi. On l'entend aussi à Venise en 1752-53, où elle rencontre le compositeur à succès Gaetano Latilla et l'épouse alors qu'elle interprète Aristea dans son Olimpiade avec le soprano Marianino. Elle paraît sur les planches de la Sérénissime en 1756 dans Semiramide riconosciuta de Brusa, avec le castrat Ciardini et le ténor Albuzzi.

En 1758, la soprano se rend à Madrid et remplace Castellini comme prima donna : elle crée ainsi La Forza del genio de Conforto avec Raaff, Aprile et Maddalena Parigi.
En 1769, on retrouve sa trace à Milan, toujours première chanteuse, avec Manzuoli.

Mitridate Monima D. Terradellas 1746 Londres
> airs Se puntan vezzose * Chi nacque alle pene M. Matheù, Les Vespres d'Arnadi dir. D. Espasa – retransmission de concert, 2014
Joshua Achsah G. F. Haendel 1748 Londres
  Enregistrement au choix
Alexander Balus Cleopatra G. F. Haendel 1748 Londres
  L. Dawson, The King's Consort dir. R. King – CD Hyperion 1990