Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Gianbattista MUZZI

? – ?

dit Speroni

Aussi [Mozzi] [Speroncino]

Ce castrat à la voix plutôt grave est originaire de Crémone ou de Parme.
Un dénommé Speroni se produit à Vienne dans diverses pages tout au long de l'année 1682 (notamment dans Il Monte Chimera). Il s'agit sans doute du jeune castrat.
En Italie, on le repère d'abord à Venise en 1683-84, notamment dans le rôle titre de Publio Elio Pertinace. En 1688-89, il alterne des prestations à Plaisance et Milan, avant de chanter à Gênes. Parme l'accueille pour les productions prestigieuses accompagnant les noces princières en 1690, dans lesquelles la fine fleur vocale du temps apparaît, par exemple dans La Gloria d'Amore de Sabadini, qui aligne rien moins que Speroni mais aussi les castrats Siface, Cortona, Origoni, De Grandis, Urbani et Ballarini. Sa carrière se poursuit à Gênes, Bergame, Milan mais aussi très régulièrement à Rome dans les serenate, oratorios et opéras : il chante Il Mauritio de Gabrielli au Tordinona en 1692, et des oratorios de Bononcini et Gaffi avec Pistocchi, Ballarini, Matteuccio et le ténor Silvio Garghetti l'année suivante. Le castrat est en outre alors au service de la cours de Mantoue, mais Quadrio le cite dans sa fameuse anthologie et indique qu'il fut au service de la cour de Parme.
On perd sa trace jusqu'au siècle suivant, mais il reparaît en 1708-09 à Florence dans Nerone fatto Cesare. Le revoici en 1715 à Brescia et en 1716 à Fano. En 1717, il chante à Ancône, et l'année suivante à Rome. En 1720, il est à Mantoue, par exemple dans La Candace de Vivaldi avec la soprano Zani, le ténor Barbieri et le contralto Archi.

San Nicola di Bari ? G. Bononcini 1693 Rome
  Les Mufatti dir. P. van Heyghen – CD Ramée
La Candace Lagide A. Vivaldi 1720 Mantoue
> quartette Anima del cor mio G. Laurens, Modo Antiquo dir. F. M. Sardelli – Arie d'opera, CD Naïve