Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Nicola PARIS

? – ?

dit Nicolino

Nicola est un castrat soprano napolitain. Il passe apparemment plusieurs années au service de Ferdinando Barberini à Rome.
On l'entend à Pratolino à Florence en 1685 dans un opéra de Legrenzi. Il fait partie de l'ensemble au service d'Ernst August à Venise en 1686, décrit comme le « fameux cygne » du duc, et se trouve aussi à Rome chez le cardinal Pamphili, pour Rosmene d'A. Scarlatti.
Il rejoint la cour de Hanovre, probablement entre 1689 et 1693, interprétant alors des œuvres de Steffani comme Henrico Leone, La Lotta d'Ercole con Acheloo, avec la Tarquini et le ténor Antonio Borosini, et sans doute aussi La Superbia d'Alessandro.

Paris chante le rôle titre du Serse de G. Bononcini donné en 1694 à Rome, sur un livret de Minato ensuite arrangé pour la version de Haendel. En 1695, Paris semble engagé pour Ansbach avec Pistocchi et le compositeur Torelli ; mais en 1696, on l'entend à Venise, notamment dans Ercole in Cielo de Pollarolo avec Maria Landini : son succès lui vaudra de revenir plusieurs fois au théâtre des Grimani. Il chante aussi à Milan, et se rend alors seulement à Ansbach en 1697. En 1699-1700, Paris est à Naples et participe à L'Eraclea d'A. Scarlatti avec la Polacchina et Maddalena Musi. Il chante aussi Rodrigo in Algiera d'Albinoni dans la même cité en 1702. On l'entend encore à Venise en 1704-05, par exemple dans Virginio console de Giannettini, où il arbore le titre de virtuose de la chapelle du vice-roi à Naples. Le castrat revient enfin à Venise entre 1706 et 1708, accompagné de Domenico Scarlatti pour le voyage.

Sa belle carrière européenne et les témoignages de ses contemporains disent assez la renommée de Nicola Paris. Avec un autre Nicolino, Nicola Grimaldi, il fait partie de ces castrats napolitains qui établissent la renommée d'une école jusqu'à la porter à Venise, avec un talent qui conquiert le public. Enfin, il convient de ne pas le confondre avec le castrat soprano Nicola Remolini (encore un Nicolino) actif en même temps que Paris à Hanovre.

Henrico Leone Henrico Leone A. Steffani 1689 Hanovre
[Extraits]

> air Morirò fra strazi e scempi
R. Popken, Ensemble vocal du Studio Für alter Musik dir. N. Rovatkay – CD Calig, 1986
C. Bartoli, I Barocchisti dir. D. Fasolis – Mission, CD Decca 2012.
La Lotta d'Ercole ed Acheloo Alcide A. Steffani 1689 Hanovre


> air La cerasta più terribile
D. Savinova, ensemble baroque de l'orchestre international d'Italie dir. A. Greco – retransmission de concert, Martina Franca 2014
C. Bartoli, I Barocchisti dir. D. Fasolis – Mission, CD Decca 2012.
La superbia d'Alessandro Ermolao A. Steffani 1690 Hanovre
> air Non prendo consiglio C. Bartoli, I Barocchisti dir. D. Fasolis – Mission, CD Decca 2012. Attribution incertaine.
Orlando generoso Melissa A. Steffani 1691 Hanovre
[Rôle coupé ?] Musica alta ripa dir. B. Lohr – CD MDG Coadex 2009. Attribution incertaine.
Serse Serse G. Bononcini 1694 Rome
> air Ombra mai fu S. Kermes, Le Musiche nove dir. C. Osele – Colori d'Amore, CD Sony 2010