Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Atto MELANI

1626 – 1714

Atto MelaniIssu d'une large fratrie dont tous les membres se consacrent à la musique, Atto est né à Pistoia en 1626. Il entre très tôt au service de Mattias De' Medici qui l'envoie étudier à Rome auprès de Luigi Rossi et du castrat Pasqualino. Il n'a donc que dix-huit ans quand Mazarin le convie à Paris, où il se rend accompagné de son frère Jacopo, de Mazzaroli, tous deux compositeurs, et d'Anna Francesca Costa.
Atto Melani parvient très vite à entrer dans les bonnes grâces du cardinal, si bien qu'il passe l'essentiel de sa carrière à faire la navette entre Paris et l'Italie. Ainsi, s'il rentre à Florence en 1645, le voici de retour l'année suivante, pour prendre la tête de l'Orfeo en préparation : il s'assure un immense succès personnel. Les critiques adressées à Mazarin sur les dépenses conséquentes nécessaires à la production d'opéras, italiens qui plus est, poussent le castrat à se retirer un temps en Italie. Il est cependant déjà chargé par le cardinal de missions diplomatiques confidentielles, fonctions qu'il occupera toute sa vie de façon plus ou moins officieuses.
Dans ce cadre, le castrat multiplie les voyages entre Florence, Paris, Mantoue... On l'entend à Florence en 1651, et l'année suivante à Modène pour La Gara delle stagioni de Crivelli. Il se voit honoré d'une naturalisation française et du titre de gentilhomme de la Chambre. Il participe même aux ballets de Lully, comme L'Amour malade, où il incarne l'Amour en personne en 1657.
En 1653, il est également convié à Innsbruck pour préparer Cleopatra de Cesti, mais un désaccord avec le ténor-compositeur entraîne son renvoi : la célèbre Anna Renzi vient le remplacer. Une anecdote piquante atteste qu'Atto a partagé une aventure sexuelle avec un page autrichien qu'avait aussi connu Charles II de Mantoue, également amant passager du castrat.
En 1660, le soprano est à Paris avec un autre de ses frères, castrat cette fois-ci. Avec ce Francesco Maria, il donne le Xerse de Cavalli qu'ils avaient créé à Venise quelques années auparavant. L'opéra que Cavalli avait écrit pour l'occasion, à savoir le mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse, ne sera donné que plus tard pour des raisons techniques. Il s'agit d'Ercole amante, et les Melani n'y prennent pas part.
Mazarin décède en 1661, et Fouquet disgracié. Ces évènements signent le départ du castrat pour Rome. Il ne chante alors quasiment plus, mais poursuit ses activités politiques et diplomatiques, qui le mènent jusqu'à Dresde. Comme il est lié au nouveau pape, Melani est même rappelé à Paris, où il poursuit sa carrière diplomatique et termine ses jours.

Outre Jacopo, auteur à succès de la Tancia en 1656, Atto a un autre frère compositeur, Alessandro, connu notamment pour avoir laissé L'Empio punito. Trois autres de ses frères sont castrats : Francesco Maria (qui crée Amastre dans Xerse de Cavalli), Bartolomeo et Vincenzo Paolo. Ils mènent tous des carrières honnêtes, notamment à Florence, sans atteindre la renommée d'Atto.

L'Orfeo Orfeo L. Rossi 1647 Paris
  A. Mellon, Les arts florissants dir. W. Christie – CD Harmonia Mundi 1990
Xerse Arsamene F. Cavalli 1654 Venise
[Version Paris 1660] J. Gall, Concerto Vocale dir. R. Jacobs – CD Harmonia Mundi 1985