Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giovanni Filippo Maria DREYER

1703 – 1772

dit Il Tedeschino

Aussi [Drejer]

Le castrat et compositeur G. Dreyer voit le jour à Florence de parents allemands.
La première apparition du jeune soprano semble avoir lieu à Viterbo en 1721, dans une Costanza in cimento de compositeur inconnu. Il prend part à divers productions à Rome en 1723, dont Ercole sul Termodonte de Vivaldi, puis Lucques et Florence (Didonne abbandonata de Sarro) en 1725. Pour le carnaval 1725-26, Dreyer chante à Venise, notamment des opéras d'Albinoni, dont Alcina delusa da Ruggiero.

Dès avril 1726, le chanteur est à Wrocław, où il reste assez longtemps : ce n'est qu'en 1730 qu'il poursuit sa route jusqu'à Prague, pour se produire sur les scènes du comte von Sporck. Durant cette période, ses compositions sont portées devant le public, notamment l'intermezzo Vespetta e Valesio de 1728. À Prague, il prend part à l'Argippo de Vivaldi.

En 1731, Dreyer accepte une invitation pour Moscou : la cour impériale s'attache ses services avec un traitement très généreux. Il pourrait avoir participé au Calandro de Ristori avec le couple Ermini. En 1733-34, Dreyer passe de Moscou à St-Pétersbourg, et si les activités de chanteur du castrat demeurent incertaines, il joue certainement un rôle d'impresario, revenant à Florence recruter des musiciens pour la Russie, via Dresde et Vienne.

Le castrat entre dans les ordres en 1737, une fois fixé dans sa ville natale. Il est maître de chapelle de l'église attaché à sa confrérie, deux ans plus tard.

Ercole sul Termodonte Orizia A. Vivaldi 1723 Rome
  Version reconstituée : P. Ciofi, Europa Galante dir. F. Biondi – CD Virgin Classics
Argippo in Bavaria Argippo A. Vivaldi 1730 Prague
  V. Mráčková Fučíková, Hofmusici dir. O. Macek – CD Dynamic 2009