Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giovanni Battista CORAUCCI

? – ?

Aussi [Caraucci] [Corauci]

La carrière de ce castrat contralto semble se dérouler exclusivement à Mannheim, du moins pour ce que l'on en connaît.
On l'y repère dès la fin des années 1740. Si, en 1753, Coraucci s'impose comme primo uomo dans Il Filgio delle selve du Kapellmeister Holzbauer pour l'inauguration du théâtre de Schwetzingen, avec la diva Bleckmann et le couple Sarselli, c'est Tonarelli qui s'impose généralement au premier rang, puis Silvio Giorgetti – soit deux sopranos. Coraucci assume cependant nombre de seconds rôles dans les productions de la cour : il est Delio dans une reprise de Leucippo de Hasse en 1752, Pilade dans l'Ifigenia in Tauride de Francesco De Majo, qui voit les débuts de la grande basse Zonca, ou encore Adriano dans Adriano in Siria de Holzbauer.
Fidèle à la cour de Mannheim, on ne l'entend plus à l'opéra dans les productions de J. C. Bach des années 1770, mais il paraît toujours à la chapelle : en 1777, Mozart l'entend chanter les parties d'alto dans une adaptation traduite en italien du Messiah de Haendel, avec Giorgetti ; le compositeur n'épargne pas les deux castrats passablement défraîchis.

L'une de ses seules prestations hors de Mannheim est sa participation à la saison 1755-56 à Copenhague, avec Andrea Grassi.

Il Figlio delle selve Ferindo I. Holzbauer 1753 Schwetzingen
  G. Schmidt, Das Neue Orchester dir. A. Spering – retransmission de concert, Montpellier, 2005
Ifigenia in Tauride Pilade F. De Majo 1764 Mannheim
  M. Wölfel, orchestre de l'opéra d'Heidelberg dir. T. Kalb – captation de représentations, Heidelberg, 1999
Catone in Utica Arbace N. Piccini 1770 Mannheim
  Y. Guo, orchestre du Nationaltheater dir. R. Goebel – retransmission de concert, Mannheim, 2007