Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giuseppe COMPAGNUCCI

? – ?

Aussi [Campagnucci]

La carrière de ce soprano débute vers 1757. Il est secondo uomo à Padoue en 1765 dans Ezio de Traetta face à l'Agujari.
On l'entend à Naples tout au long de l'année 1767, où il chante de petits rôles dans Semiramide riconosciuta de Bertoni ou encore Farnace de Mysliveček, avec Carlo Reina et la Girelli. En 1768, Compagnucci paraît à Palerme avec Caterina et Francesca Gabrielli.
En 1771, il est primo uomo à Livourne (Creso de Sacchini), Rome (Achille in Sciro de Jommelli), Palerme avec la Gabrielli, et Pise, auréolé du titre de virtuoso di S.A.S. elettorale di Baviera. En 1774-75, il est à Turin avec Giacomo David pour Merope de Guglielmi et L'Isola d'Alcina d'Alessandri. Compagnucci chante également plusieurs opéras d'Anfossi, Paisiello et paraît à Venise, Lucques, Florence... Il chante régulièrement avec la soprano Bonafini, dont il est l'amant.

Lorsqu'il se produit à Varsovie en 1776-77, un journal commente « Mr Compagnucci possède toutes les qualités que l'on peut exiger d'un bon chanteur. » On l'entend notamment dans un Demofoonte.
Après la Pologne, c'est la Russie qu'il rejoint la même année pour briller avec sa compagne Caterina Bonafini, ainsi que le ténor Babbini et le castrat Francesco Porri. Il chante donc à St-Pétersbourg avec un beau succès tant en concert qu'à la scène. Compagnucci interprète Alcide al bivio, Demetrio ou Ulisse dans Achille in Sciro (1778), entre autres opéras de Paisiello. Une certaine Gertrude Harris assiste à la représentation de ce dernier opéra et écrit dans son journal :
Campagnucci [sic] est le premier chanteur et Bonasini [sic] la première chanteuse, bien que dans cet opéra elle interprète Achille en endossant parfaitement les vêtements masculins ; sa voix est puissante et très nette, Campagnucci est un acteur gracieux qui porte beau malgré un visage quelconque ; son chant est plaisant et de bon goût.