Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giuseppe CECCARELLI

? – 1733

dit Peppino

Aussi [Pippo] [Pepe] [Gioseppino] [Orsino] [d'Orsino]

Son premier engagement romain étant auprès du cardinal Virginio Orsini, le castrat garde très souvent le surnom d'Orsino. Après un passage à la Capella Giulia, son protecteur soutient son engagement au collège pontifical à partir de 1676, où Giuseppe est peut-être lié au ténor (basse ?) Odoardo Ceccarelli.
Il fait partie du chœur du collège germano-hongrois en 1672-73, à Rome. En 1675, Ceccarelli accompagne les castrats Grossi et Donati pour le San Giovanni Battista de Stradella, où il incarne Hérodias. En 1685, c'est sur un livret de Pamphili qu'il interprète Il Trionfo della Gratia (ou La Maddalena pentita) avec les castrats Grossi et Fede. Il est au service du cardinal Ottoboni en 1690, au même titre qu'Andrea Adami. Il est également lié à la cour de la reine Christine de Suède, et sous la direction de Corelli, participe à un oratorio allégorique de Pasquini dans lequel la Tamise et Londres dialoguent avec la Renommée, le Génie dominant et le Génie de la rebellion. Ce fastueux spectacle, pour lequel on a engagé un très large chœur et élargi le grand orchestre de Corelli, est donné pour l'ambassadeur de la couronne anglaise à l'occasion de l'accession au trône du roi James en 1688. Enfin, outre ses fonctions de soprano en vue de la chapelle pontificale, il participe très régulièrement aux événements pieux (oratorios notamment) organisés plusieurs fois par an à San Marcello, à l'oratorio del Crocifisso : il y est invité presque chaque année dans les années 1680, souvent avec la basse Verdone, le castrat Bigelli ou les frères Fede, figurant dans presque toutes les listes qui ont survécu jusqu'en 1694. Les musiques sont signées Pasquini ou encore Alessandro Scarlatti.
En 1690, le castrat incarne Perinto dans La Statira d'A. Scarlatti, avec A. Borosini et Tiepoli. Il est probable qu'il prenne part à d'autres productions d'opéras. Il est élu maestro de la chapelle Sixtine en 1694. Lorsqu'une académie de l'Arcadie est envisagée à Rome en 1696, Ceccarelli présente sa candidature, comme d'autres castrats et les compositeurs Pasquini et Corelli.
Ghezzi laisse un dessin représentant Ceccarelli en 1727, le désignant comme un célèbre soprano de la chapelle.

San Giovanni Battista Erodiade A. Stradella 1675 Rome
  Enregistrement au choix
La Maddalena pentita ? A. Scarlatti 1685 Rome
  Europa Galante dir. F. Biondi – CD Opus 111
La Statira Perinto A. Scarlatti 1690 Rome
> air Io non sono E. Watts, The English Concert dir. L. Cummings – Retransmission de concert, Londres 2014