Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Domenico ANNIBALI

1705 – 1779

dit Domenichino

Domenico AnnibaliOriginaire des Marches, Domenico Annibali fait partie des jeunes apprentis chanteurs repérés par l'ambassadeur de Saxe à Venise et choisis avec soin en collaboration avec le maestro Lotti : tout comme Casimiro Pignotti, Rocchetti et Bindi, Domenichino bénéficie d'une excellente éducation musicale payée par l'électeur de Saxe, dès 1725. Cette formation le mène entre Bologne auprès de Bernacchi et Venise, où il chante en 1727 dans L'Incostanza schernita d'Albinoni avec Fabri, la Gasparini et Antonio Pasi, puis en 1729 dans Adelaide d'Orlandini avec Senesino, Bordoni, Baldi et Anna Caterina Dalla Parte.

Annibali a su développer une belle voix de contralto, de tessiture moins ramassée et profonde que Senesino, mais dotée des mêmes capacités virtuoses. Lorsqu'il arrive à Dresde à l'été 1730 accompagné de toute la nouvelle troupe (qui compte aussi deux sœurs Negri et Maria Cattanea), Annibali achève sa formation avec le castrat Campioli (Antonio Gualandi) et s'impose comme primo uomo de la compagnie. En 1731, Annibali chante l'empereur Alessandro dans Cleofide de Hasse avec la Bordoni, qui intègre ensuite la troupe comme prima donna et sera la partenaire privilégiée du castrat durant une quinzaine d'année. Ensemble, Annibali et Faustina Bordoni-Hasse brillent dans Senocrita et Asteria en 1738, Tito vespasiano, Irene et Alfonso en 1739, Demetrio et Artaserse en 1740, Lucio Papirio et Didone abbandonata en 1743, L'Asilo d'amore, Antigono et Ipermestra en 1744, Arminio et 1745, Semiramide en 1747, Attilio regolo en 1750, Ipermestra et Adriano in Siria en 1752... C'est avec les autres castrats et chanteurs masculins qu'Annibali chante également l'oratorio, dont St Jean-Baptiste dans Gesù al calvario de Zelenka en 1735, probablement Teotimo dans I Pellegrini al sepolcro de Hasse en 1742 et assurément Eustazio dans Elena al calvario du même en 1746.

Bien qu'essentiellement fixé à Dresde à l'image d'Orsini à Vienne, le fameux contralto exporte parfois son talent, comme en 1736-37, alors qu'il chante à Venise dans Alessandro nell' Indie de Hasse avec Carestini et la Giacomazzi, avant d'honorer un engagement d'une saison à Londres, où Haendel cherche à remplacer avantageusement Senesino. Le castrat Gizziello est déjà sur place, et chante avec lui dans une reprise du Poro de Haendel, qui permet exceptionnellement à Annibali d'insérer trois airs de son répertoire (l'un de Vinci, deux de Ristori à peine créés à Dresde). Annibali crée ensuite le rôle titre d'Arminio, de Giustino et Demetrio dans Berenice, avec Caterina Negri, Strada et Beard, avant de rentrer en Saxe.

À la fin des années 40, alors que la Bordoni affronte la concurrence de la jeune et brillante Mingotti, Annibali cède parfois la place à Carestini et Salimbeni. Ce dernier est engagé mais décède après Ciro riconosciuto en 1751. L'Adriano in Siria de 1752, avec la Mingotti, Teresa Albuzzi et les fidèles Rocchetti et Amorevoli semble marquer la fin de la carrière scénique d'Annibali : en 1753, le primo uomo est Monticelli. Sans doute le contralto se produit-il toujours à la chapelle, quoi qu'il en soit, en 1764 il touche officiellement une pension de 600 thalers (à comparer toutefois aux 3000 thalers que Bordoni touchait toujours après son retrait en 1751 !).

Annibali n'aura pas connu de grande carrière internationale, sans doute rarement autorisé à quitter la cour, à l'éclat de laquelle il participe pleinement. Le talent dramatique du castrat pouvait s'exprimer dans de nombreux rôles tragiques, dont le singulier Attilio Regolo de 1750 – livret original qui tenait particulièrement à cœur à son auteur, le grand Métastase. À Londres, Haendel lui confie de belles pages, notamment dans Arminio dont l'air Fatto scorta al sentier della gloria donne une haute idée de la virtuosité de Domenichino, ainsi que Sei cara sei bella de la cantate Carco sempre di gloria, qui évoque les traits écrits pour Carestini dans Ariodante. Il fallait de toute façon être un talent de premier ordre pour s'imposer dans la somptueuse troupe de Dresde alors à son apogée.

Adelaide Clodomiro G.M. Orlandini 1729 Venise
> air Alza al ciel pianta orgogliosa X. Sabata, Armonia atenea, dir. G. Petrou – Catharsis, CD Aparté 2017
Andromaca Astianatte F. Feo 1730 Rome
> air Quel nocchier che vana ogn'opra F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016
Il Serpente di bronzo Azaria J.D. Zelenka 1730 Dresde
  A. Potter, Ensemble inégal dir. A. Viktora – CD Nibiru
Cleofide Alessandro J.A. Hasse 1731 Dresde
  D. Visse, Cappella Coloniensis dir. W. Christie – CD Capriccio
Germanico in Germania Germanico N. Porpora 1732 Rome


> air Qual turbine che scende
M.E. Cencic, Cappella cracoviensis dir. J.T. Adamus – retransmission de concert, Cracovie 2017
Enregistrement au choix
Gesù al calvario San Giovanni J.D. Zelenka 1735 Dresde
  K. Wessel, Das kleine Konzert dir. H. Max – CD Capriccio
Le Fate Ruggiero G.A. Ristori 1736 Varsovie
  N. Spanos, Ensemble Alraune dir. M. Sollazo, S. Zanobini – DVD Novantiqua 2016
Componimento per musica La Pace G.A. Ristori 1736 Varsovie
> scène et air A vostro dispetto F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016
Arminio Arminio G.F. Haendel 1737 Londres
  Enregistrement au choix
Giustino Giustino G.F. Haendel 1737 Londres
  M. Chance, Freiburger Barockorchester dir. N. McGegan – CD Harmonia Mundi
cantate Carco sempre di gloria G.F. Haendel 1737 Londres
  In Alexander's Feast, Haendel. Enregistrement au choix
Berenice, regina d'Egitto Demetrio G.F. Haendel 1737 Londres

> air de remplacement Le vicende della sorte
Enregistrement au choix
A. Hallenberg, Il Complesso barocco dir. A. Curtis – Hidden Handel, CD Naïve 2013
Irene Niceforo J.A. Hasse 1738 Dresde
> air Perfidi, sul mio core F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016
Romolo Romolo Latilla 1739 Rome
> air Così geloso un angue F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016
Demetrio [2] Demetrio J.A. Hasse 1740 Dresde
> duo Dal mio ben

> air Scherza il nocchier talora
C. Calvi, Diletto musicale veneto – Johann Adolf Hasse nella Serenissima, CD 1999
M. E. Cencic, Camerata of St. John dir. B. Joyce– retransmission de concert, Brisbane 2015
I Pellegrini al sepolcro Teotimo J.A. Hasse 1742 Dresde
  G. Lesne, Seminario musicale dir. G. Lesne – CD Virgin classics. Attribution incertaine
Didone abbandonata Enea J.A. Hasse 1742 Hubertusburg
  F. Ferri-Benedetti, Hofkapelle München dir. M. Hofstetter – CD Naxos 2013
Antigono Alessandro J.A. Hasse 1743 Hubertsburg
> accompagnato II3 * airs Contro il destin che freme * Piango è ver B. Schwarz, Batzdorfer Hofkapelle dir. S. Maass – retransmission de concert, Lohmen Kirche 1999S.
Lucio Papirio Dittatore Lucio Papirio J.A. Hasse 1743 Dresde
> extrait de l'air Non invan di dardo acceso
> air All'onor mio rifleti
B. Williamson, Ensemble Serse dir. O. Webber – captation de concert, 2013, audible sur la page Soundcloud de l'ensemble
J. Kowalski, Kammerorschester Berlin dir. M. Pommer – CD Berlin classics
La Caduta di Gerico Eleazzaro J. A. Hasse 1745 Dresde
  G. Belfiori Doro, Musica rara dir. A. Bosman – CD d'après concert, Milan 2002
Sant'Elena al calvario Eustazio J.A. Hasse 1746 Dresde
  C. Schubert, La Stagione, Frankfurt dir. M. Schneider – retransmission de concert
Filandro Filandro N. Porpora 1747 Dresde
> scène et air D'esser gia parmi F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016
La Conversione di S. Agostino S. Agostino J.A. Hasse 1750 Dresde
  R. Popken, Akademie für alte Musik Berlin dir. M. Creed – CD Capriccio. Attribution incertaine
Attilio Regolo Attilio regolo J.A. Hasse 1750 Dresde
  A. Köhler, La Cappella Sagittariana dir. F. Bernius – retransmission de représentations, Dresde, 1997
Ipermestra [2] Plistene J.A. Hasse 1751 Dresde
> air Ma rendi pur contento M. E. Cencic, Armonia atenea dir. G. Petrou – Rokoko, CD Decca 2014
Récital hommage Divers    
  F. Ferri-Benedetti, Il Basilico dir. E. Saladin – Arias for Domenico Annibali, The Dresden Star Castrato, CD Pan Classics 2016