Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Francesco Maria VENTURINI

? – ?

Aussi [Francesco Venturini]

Le chanteur est peut-être originaire de Venise, ou de Florence. S'il débute dans la ville de Toscane en 1709, affichant d'ailleurs le titre de virtuose de cour, on l'entend beaucoup à Venise. Il s'y produit en 1711-12 dans La costanza in cimento con la crudeltà d'Arresti, entre autres opéras de Ramponi, Rugieri...
Venturini est engagé à la cour de Munich en 1715, en même temps que le castrat soprano Filippo Balatri. Il est probable qu'il prenne alors part à diverses productions d'opéra et aux pièces de circonstance (Ismene de plume inconnue l'année de son arrivée).
À Milan, il chante Pilade dans l'Astianatte et Flavio Anicio Olibrio de F. Gasparini avec la Vico et le castrat Minelli, pour 1721-22. Il passe la saison suivante à Rome, participant au fameux Adelaide (Clodomiro) de Porpora, dont le rôle titre est tenu par Farinelli, et le second rôle masculin par Domenico Gizzi. La basse est à Mantoue en 1726 et chante Ciampi. En 1731, le voici de nouveau à Venise, avec la Peruzzi, Carestini, Morigi et la Viscontina dans Venere placata de Corselli.
Venturini est employé par Vivaldi pour l'inauguration du nouveau théâtre de Vérone, avec La Fida Ninfa, brillant aux côtés de Giovanna Gasparini et de la contralto Madonis. Il est pressenti par Albizzi pour la saison 1733-34, mais le ténor Antinori lui est finalement préféré : on annonce à Venturini qu'il est désormais trop âgé ! Vivaldi fait de nouveau appel à ses talents pour Vérone en 1735, dans L'Adelaide avec la Girò, Morigi et la contralto Pieri.

Vivaldi, toujours inspiré par les voix graves naturelles, lui confie des rôles d'envergure exigeant une forte aura dramatique et une technique parfaite, volontiers brillante et colorée d'instruments solistes.
Ne pas confondre la basse Venturini avec le Francesco Venturini employé à Hanovre comme instrumentaliste et compositeur.

La Fida Ninfa Oralto A. Vivaldi 1732 Vérone
  L. Regazzo, ensemble Matheus dir. J.-C. Spinosi – CD Naïve
L'Adelaide Berengario A. Vivaldi 1735 Vérone
> airs [reconstitués] O tu tremar non dei * Vincerà la mia costanza L. Regazzo, Concerto italiano dir. R. Alessandrini – Arie per basso, CD Naïve