Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Giuseppe SCHUSTER

? – ?

Aussi [Joseph Schuster] [Josef]

Giuseppe SchusterProbablement né à Dresde, Joseph Schuster est répertorié enfant comme Kapellknabe pour la cour catholique. Cette particularité lui vaut d'y fréquenter le jeune Benda, puisque peu de jeunes dresdois étaient catholiques et qu'on faisait donc venir des enfants de Bohême. Comme nombre de ses collègues d'alors, Schuster devient chanteur dans la ville qui l'a vu grandir.

Il participe ainsi à la majorité des nombreuses productions locales de Hasse après son engagement en 1742, avec la Bordoni, Amorevoli et le castrat Annibali. On connaît le niveau des compositions, des interprètes et de l'orchestre d'alors, qui faisait de Dresde l'un des centres musicaux les plus en vue de l'époque. Outre les productions dresdoises de La Clemenza di Tito (seconde reprise de 1746) et Artaserse de Vinci (1746), il crée Clearco dans Antigono en 1744 ou encore Licinio dans Attilio Regolo en 1750, personnage d'amoureux rare pour une basse (ci-contre). On le retrouve encore dans l'Arminio de 1753, avec le castrat Monticelli et Teresa Albuzzi-Todeschini. Le chanteur prend bien sûr part aux oratorios, comme Caleb dans La Caduta di Gerico de 1745 et très probablement Sant'Elena al Calvario en 1746 et I Pellegrini al sepolcro di nostro Signor en 1742. Notons que lorsque la troupe de Mingotti passe dans la ville, Schuster se joint aux chanteurs itinérants (Anna Mazzoni, Settimio Canini, notamment) pour trois opéras, dont le pasticcio Argenide, en 1746.
En 1748, la basse a un fils à qui il donne son nom : Joseph Schuster junior devient un compositeur dont la carrière s'étend jusqu'en Italie.
En 1756, Schuster fait toujours partie des membres de la chapelle de Dresde, mais ne semble plus se produire sur scène, d'autant que les opéras de Hasse ne laissent alors plus de place aux basses. On l'entend toutefois encore à Bayreuth dans Amaltea en 1756, pasticcio sur un livret de la margrave Wilhelmine elle-même, avec la Turcotti et le castrat Leonardi.

Didone abbandonata Osmida J. A. Hasse 1742 Dresde
  A. Burkhart, Hofkapelle München dir. M. Hofstetter – retransmission de représentations, Munich, 2011
I Pellegrini al sepolcro Guida J. A. Hasse 1742 Dresde
  P. Harvey, Il Seminario musicale dir. G. Lesne – CD Virgin classics
La Caduta di Gerico Caleb J. A. Hasse 1745 Dresde
  R. Turner, Musica rara dir. A. Bosman – CD d'après concert, Milan 2002
Leucippo Nunte J. A. Hasse 1747 Hubertsbourg
  H. Falk, Concerto Köln dir. K. Junghänel – retransmission de représentation, Schwetzingen 2014
Sant'Elena al calvario Draciliano J. A. Hasse 1750 Dresde
  J. M. Kranzle, La Stagione, Frankfurt dir. Michael Schneider – retransmission de concert
Attilio Regolo Licinio J. A. Hasse 1750 Dresde
  M. Volle, La Cappella Sagittariana dir. F. Bernius – retransmission de représentations, Dresde 1997