Liste des sopranos

Liste des contraltos

Liste des castrats

Liste des tenors

Liste des basses

Ruggiero FEDELI

1655 – 1722

dit Sogino

Aussi [Sajon]

Fedeli exerce à la fois comme basse, instrumentiste et compositeur, tout au long de sa carrière.
Natif de Venise, il joue de la viole dans les orchestres des théâtres de la ville et donne ses premières œuvres, comme Santa Caterina d'Alessandria en 1675 et Il Don Chisciotte della Mancia en 1680. Fedeli est également une basse de talent, au point d'intégrer la chapelle de San Marco entre 1674 et 1677, voire plus longtemps encore.
Commencent ensuite les voyages du musicien : à partir de 1681, Fedeli fait partie des musiciens italiens employés à Bayreuth où il chante et compose, notamment un Amor consolato. Il tombe en disgrâce et quitte cette chapelle en 1684. En 1687, il fait partie de l'effectif de la cour de Dresde et participe apparemment à La Gerusalemme liberata de Pallavicino, où l'Armide de la soprano Salicola fait sensation. C'est ensuite à la cour de Berlin qu'on le retrouve, comme compositeur – et aussi chanteur ? – à compter de 1691. En 1695-96 au moins, il s'illustre à Hanovre dans les fastueuses productions des opéras de Steffani : Fedeli campe ainsi le mage Atlante dans Orlando generoso et Jupiter (et Caron ?) dans une autre pièce du même auteur. Il côtoie ainsi des artistes du calibre de Maria Landini, F. Chiaravalle, Clementino Hader ou encore le ténor Antonio Borosini. En l'entend également à Ratisbonne, Brunnwick, etc. En 1703, il fait créer son Almira à Braunschweig.
En 1709 (ou dès 1700 selon les sources), Fedeli rejoint son dernier poste, en qualité de maître de chapelle de la cour de Cassel. Il y accompagne le développement de l'opéra italien et forme certains chanteurs dont le jeune castrat Michele Albertini (frère de la célèbre contralto du même nom) dit Momoletto, future étoile locale, ou encore l'altiste Georg Heinrich Bümler admiré de Mattheson. C'est à Cassel qu'il termine ses jours ; le maestro Chelleri l'y remplace.

Il est difficile de démêler ses activités de chanteur de ses fonctions de compositeur, les deux étant souvent imbriquées à l'époque. Il est probable qu'il participe à la vie musicale comme exécutant dans nombre de ses premières affectations.

Orlando generoso Atlante A. Steffani 1691 Hanovre
  W.M. Friedrich, Musica alta ripa dir. B. Lohr – CD MDG Coadex 2009
Baccanali Atlante A. Steffani 1695 Hanovre
  N. Donini, ensemble Cremona antiqua dir. A. Greco – retransmission de représentations, Festivale della Valle d'Itria (Martina Franca) 2016
Lasciatemi al mio duolo (cantate) R. Fedeli ? ?
  M. Beaumont, Lautten Compagney, dir. W. Katschner – Dolce mio ben, CD Berlin Classics, 2004